+1

Recevoir la newsletter
Votre panier
Total0,00€
Hors frais de livraison
Valider

Avantages

Frais de port à 0,01€ dès 25€ d'achat pour les abonnés du Journal Spirou et dès 50€ pour tous !
Vous pourrez activer votre avantage avant paiement.
Bodart
Bodart
Dessin

Né à Namur le 30 novembre 1962, Denis Bodart passe par l'école Saint-Luc de Bruxelles et entame une brève carrière dans l'enseignement avant d'être saisi par le démon de la BD. Il publie en 1985 un premier album chez Bédéscope ("Saint-Germain des Morts", sur scénario de Streng), qui lui vaut d'être repéré par Yann. Les deux compères lancent simultanément deux séries, "Célestin Speculoos" (deux albums chez Glénat) et "Nicotine Goudron" (deux albums chez Albin Michel), et réalisent un épisode de "Chaminou" pour Marsu Productions ("L'Affaire Carotassis").

Depuis 1995, Bodart figure (trop rarement) au sommaire de SPIROU avec d'excellentes histoires courtes au dessin d'une virtuosité surprenante, sur des scénarios de Janssens, Sauger, Thiriet, Zidrou et Veys. Il tâte de tous les genres avec des albums tels que "Les Aberrants" (sur scénario de Lamquet chez Lefrancq), "F1 93 : Prost-Senna, le défi" (textes de Froissart à La Sirène) ou le collectif "Johnny, les années 60" aux Presses de la Cité.

Avec son iconoclaste complice Yann, il participe au décryptage de l'oeuvre d'Andersen dans le premier volume de la série "Sales petits contes" : "La Porchère qui avait perdu son ombre" est de l'humour (très) libre sur l'époque médiévale.

Depuis, il anime avec Vehlmann les contes de "Green Manor", toujours pour la collection "Humour Libre".

Bodart
les dernières actualités
The World of Cosey