+1
FR NL EN

Recevoir la newsletter
Votre panier
Total0,00€
Hors frais de livraison
Valider

Avantages

Frais de port à 0,01€ dès 25€ d'achat pour les abonnés du Journal Spirou (activez votre avantage avant le paiement) et dès 50€ pour la Belgique et la France. Frais de port réduits pour le reste du monde dès 50€ d'achat.
Dineur
Dineur
Scénario

Né à Anderlecht le 17 mai 1904, Fernand Dineur exercera de nombreux métiers folkloriques avant de devenir un des authentiques premiers pionniers de la bande dessinée belge. Il fut ainsi boucher, policier, représentant de commerce et même agent territorial au Congo belge.

C'est à la fin des années trente qu'il commence à placer des illustrations dans la presse belge, ainsi que quelques courtes BD dans les almanachs du SOIR et des gags en une bande des "Tribulations de Prosper" dans LE MOUSTIQUE, qui le font découvrir par Jean Dupuis, à la recherche de talents locaux, fort rares à cette époque.

C'est donc tout naturellement que Dineur est requis pour conter les aventures de Tif dès le premier numéro de SPIROU, le 21 avril 1938, singulière figure chauve et glabre de clochard débrouillard qui se trouvera associé, quelques semaines plus tard, à Tondu, capitaine de navire découvert naufragé sur un îlot désert et dont le système pileux exubérant a eu le temps de devenir définitif !

Rapidement, Dineur va lancer, dans le même journal, une étrange histoire animalière anthropomorphe ? "Les Exploits de Bib (le chien), Rip (l'âne), Fitt (le singe) et Jop (le sanglier)" ?, puis les énigmes policières des "Enquêtes de Flup" où le lecteur est invité à découvrir le coupable en relevant l'indice présenté dans les deux dessins soumis.

Après une décennie de présence quasi ininterrompue dans l'hebdomadaire, Tif et Tondu s'éclipseront en mai 1948 pour aller vivre quelques histoires complètes dans l'hebdomadaire HEROIC-ALBUMS. Le sang de l'éditeur ne fera qu'un tour : il rachète les personnages pour en confier l'évolution graphique à Will. Dineur rédigera encore quelques scénarios pour la série, mais il les abandonnera définitivement après "Tif et Tondu en Amérique centrale".

Dessinateur prolifique, Fernand Dineur était capable d'abattre plusieurs planches d'affilée dans ses meilleurs jours, allant à l'essentiel au niveau du trait, sans fioritures, et maniant un humour populaire qui le rangerait plutôt dans la lignée des Pieds Nickelés de Louis Forton que dans celle de Spirou et Fantasio.

La multiplication des hebdomadaires à la Libération fit son bonheur et il y dissémina une importante production éphémère : Poupoutte le Clochard (JEEP, 1945), Furette (BIMBO, 1945), Ric détective et Le Baron Louf (HEROIC-ALBUMS, 1948), Cap Joc (PRENEZ-MOI), etc.
Peu avant son décès en avril 1956, il avait commencé dans HEROÏC-ALBUMS les Confidences du détective Nant, tout d'abord en textes illustrés, puis en bande dessinée à suivre. Ce personnage lui était certainement fort proche, comme les récits de brousse, abondants dans son oeuvre.

Dineur
les dernières actualités