Balthazar © Chloe Vollmer-Lo

A propos

Née le 23 février 1981 à La Louvière (Belgique), Flore Balthazar vit aujourd'hui à Bruxelles. Son parcours ? Celui d'une obstinée, décidée dès l'âge de neuf ans à devenir « dessinateur de bandes dessinées » ! Flore dévore dès cet âge tout livre lui tombant sous la main, qu'il soit illustré ou non. Elle découvre ainsi Hergé, Claire Bretécher ou encore « Gaston Lagaffe ». La bibliothèque provinciale, qui se trouve en face de la maison familiale, devient une sorte de résidence secondaire pour la petite fille. Travailleuse autodidacte, Flore Balthazar se forme en analysant les planches de ses auteurs préférés mais suivra tout de même quelques cours « officiels ». D'abord à l'Académie de Binche, sous la houlette de Jean-Pol Lété, puis en 2001-2002 à l'Académie d'Etterbeek avec Philippe Wurm.

Devenue jeune adulte, et toujours désireuse de devenir « dessinateur », Flore s'aperçoit que le meilleur moyen pour y parvenir reste encore... de s'y mettre ! Elle démarche alors de nombreuses tribunes, dont Le journal Spirou, où elle réalisera la série « Jack le sanguinaire » mais aussi des histoires courtes signées Frank Le Gall, Thiriet ou encore Zidrou... En 2010, son parcours prend un virage important avec la publication, aux Éditions Dupuis, de la série « Miss Annie », sur un scénario de Frank Le Gall. Cette série - contant les aventures irrésistibles d'un chat nous renseignant autant sur ses maîtres que sur lui-même - connaîtra un second tome, Vraiment, Miss Annie ? , en 2013.

Flore rejoint ensuite les Éditions Delcourt pour l'album Frida Kahlo - Pourquoi voudrais-je des pieds puisque j'ai des ailes pour voler ? (2015), sur un scénario de Jean-Luc Cornette. Elle revient chez Dupuis pour son premier album solo, Les Louves (Aire Libre, 2018), récit basé sur des souvenirs familiaux lui permettant de peindre avec une terrible acuité l'Occupation allemande en Belgique vue par les femmes. Les Louves reste à ce jour son ouvrage le plus personnel.

Flore Balthazar s'est depuis attaquée à Kristina, la reine garçon, une adaptation de la pièce de théâtre de Michel Marc Bouchard relatant le destin étonnant de Christine de Suède, personnalité explosive du XVIIe siècle. L'album, prévu chez Futuropolis, est à nouveau scénarisé par Jean-Luc Cornette.

Bref : il semble bien que Flore Balthazar ait atteint son rêve de devenir « dessinateur de BD ». Mieux : elle est devenue auteure.

Désireuse depuis son plus jeune de s'exprimer en bande dessinée, Flore Balthazar apprend le métier seule sur sa planche à dessin avant de passer par la case « Presse », travaillant en particulier pour Le journal Spirou. Enchaînant les collaborations remarquables - « Miss Annie » avec Frank Le Gall chez Dupuis ou Kristina, la reine garçon avec Cornette chez Futuropolis - Flore Balthazar s'épanouit également en solo, comme en témoigne Les Louves, magnifique Aire libre explorant l'occupation allemande en Belgique à travers le regard des femmes de sa famille.