Jouvray (Jérôme)

A propos

Jérôme Jouvray, né en 1973 à Oyonnax, a la chance d'arriver dans une famille où l'on aime la BD. Ce qui fait que lorsqu'il arrive au collège, il a déjà lu tous les Gotlib, les Bilal et quelques "Blueberry" alors que ses camarades découvrent seulement "Astérix", "Lucky Luke" et les "Schtroumpfs". Mais Jérôme ne renie pas pour autant ses lectures d'enfance, puisque "Johan et Pirlouit" mais aussi "Spirou et Fantasio" restent pour lui des héros mythiques !

Décidé à vivre du dessin, Jérôme Jouvray entre aux Arts Déco de Strasbourg, section illustration, dont il sort diplômé en 1996. Il publie avec Denis Roland "Toile Cirée" (Delcourt, 1998) puis les 3 tomes de "La région" (Paquet, 2001-2005). Il est rejoint sur cette série par Anne-Claire Thibaut-Jouvray, sa femme, qui devient sa coloriste attitrée.

Jérôme Jouvray ayant définitivement le sens de la famille, il collabore ensuite avec sa femme et son frère Olivier sur la série "Lincoln" (Paquet, à partir de 2002). Avec leur détestable cowboy formant un duo inattendu avec... Dieu, les Jouvray remportent un succès considérable. Le neuvième tome de "Lincoln" est paru en 2017, explorant maintenant une veine plus historique, mais sans rien renier de son humour originel.

En 2007, Jérôme Jouvray démarre chez Futuropolis - avec Stéphane Presle et Anne-Claire Thibaut-Jouvray - "L'idole dans la bombe", une fable absurde condamnant la guerre, publiée en fascicules puis en albums. La même équipe s'attelle ensuite à un diptyque, "La pes rekin", polar réunionnais largement dialogué en créole (Futuropolis, 2010-2011). Jérôme et Anne-Claire travaillent alors sur les 2 tomes de "Johnny Jungle", vrai-faux biopic de Johnny Weissmuller scénarisé par Jean-Christophe Deveney (Glénat 2013-2014).

En 2019, Jérôme et Anne-Claire (qui officie ici en tant que co-scénariste) rejoignent Dupuis et le Journal de Spirou avec "Six-coups", pétaradant western suivant les aventures d'enfants (très) turbulents sur fond de vérité historique. Le deuxième tome de cette série immédiatement adoptée par les jeunes lecteurs paraît en 2020.

Membre actif de l'Atelier Mastodonte, le plus prestigieux collectif d'auteurs au monde, Jérôme Jouvray y est considéré comme "le prof", juge impartial des productions de ses pairs et grand pourfendeur de la marche à l'amble. Il officie également, de manière plus sérieuse, en tant que professeur de bande dessinée et de dessin animé à la prestigieuse école Émile Cohl de Lyon. Une ville qu'il dessine avec amour et culture dans le magazine Les rues de Lyon. Jérôme sort en 2020 "Les fantômes de Séville", album footballistique réalisé avec Didier Tronchet (Glénat).

Auteur multitâches, Jérôme Jouvray a également travaillé sur les séquences animées des documentaires "La voie du chat" et "Thorium, la face gâchée du nucléaire", réalisés par Myriam Tonelotto et diffusés sur ARTE en 2009 et 2016. Membre d'une troupe de théâtre d'improvisation, Jérôme Jouvray participe à de nombreux spectacles de dessin improvisé, un art dont il a largement codifié les épreuves. Il aime également jouer au ping pong, au badminton et... aux LEGO.

Avec son dessin solaire et réjouissant, Jérôme Jouvray embarque ses lecteurs pour de nouvelles aventures dès la première page. Sa narration impeccable, qu'il enseigne à l'école de dessin Emile Cohl (Lyon) en font un spécialiste du neuvième art, gentiment moqué dans "L'atelier Mastodonte". Sa série "Lincoln", réalisée avec sa femme Anne- Claire et son frère Olivier, fait partie des classiques de la BD. Et il est à parier que Jérôme en produira d'autres !