Maya

A propos

Maya – de son vrai nom Martina Mura – est une dessinatrice italienne née en 1997, dans la ville balnéaire d'Alghero (Sardaigne).

Depuis son plus jeune âge, Maya aime écrire et mettre en images des bandes dessinées, avec un goût particulier pour les récits s'inspirant de la vie quotidienne. En grandissant, elle découvre le manga, qui devient l'une de ses influences durables. Afin d'assouvir ses appétits de culture nipponne, Maya suit pendant deux ans les cours de l'Académie européenne du manga, un endroit hors du temps, dans la campagne toscane, où le quotidien des étudiants se partage entre apprentissage du dessin et incursions dans le théâtre ou encore l'Aïkido. Maya y approfondit les techniques de travail japonaises qui vont asseoir son style personnel, véritable passerelle avec la culture graphique européenne. Parallèlement, elle travaille l'illustration et la couleur en autodidacte.

Maya publie ses premiers travaux – une trilogie – chez l'éditeur Mangasenpai. Intitulé Dans le langage des fleurs (Nel linguaggio dei fiori), ce récit sensible et superbement mis en images suit la vie de trois enfants de 8 ans, confrontés aux problématiques de la vie de tous les jours. L'occasion pour Maya de traiter de la plupart des thèmes qui lui sont chers, comme l'enfance, la musique, les relations humaines, avec une rare justesse…

En 2021, Maya rejoint les Éditions Dupuis avec la série jeunesse Cœur collège, sur un scénario du duo BeKa (Champignac). Un nouvel espace de création pour cette jeune autrice au trait précis, délicat mais plein de vie, qui va suivre ici les incertitudes et les curiosités de deux jeunes adolescents découvrant l'amour…

Véritable passerelle entre les cultures graphiques nipponne et européenne, les planches de Maya donnent immédiatement envie d'y perdre son regard. Attention toutefois à ne pas négliger les histoires que la jeune Italienne met en images, puisque celles-ci sont toujours solides, sensibles et pleines de justesse, comme en témoigne Cœur collège, série jeunesse scénarisée par le formidable duo BeKa (Champignac).