+1
FR NL EN

Recevoir la newsletter
Votre panier
Total0,00€
Hors frais de livraison
Commander
L'envoi des commandes est temporairement suspendu suite aux mesures mises en place face au COVID 19.
Les commandes seront traitées dès la reprise de l'activité.
Mazel (Lucy) © Chloe Vollmer-Lo
Mazel (Lucy)
Dessin

Née le 11 Août 1986 à Aurillac, Lucy Mazel ne se pose pas la question de savoir si elle fera carrière dans la BD. Elle aime dessiner, point, et n'imagine pas qu'il puisse s'agir d'un métier. Mais comme ses parents l'encouragent à faire ce qu'elle aime dans la vie (tant qu'elle le fait bien) Lucy intègre l'école Émile Cohl à Lyon.

En 2010, elle démarre sa carrière avec les éditions Petit à Petit sur le recueil des "Poèmes Erotiques" ainsi qu'avec "La Danseuse Papillon", livre illustré publié chez Soleil avec Alwett. Lucy Mazel participe également à la réalisation du Tome 3 du "Petit Prince", pour les éditions Glénat, en collaboration avec le studio parisien Elyum. S'ensuit en 2012 le Docu-BD "Les Dieux de l'Olympe", chez Casterman, en partenariat avec Béatrice Bottet.

Encouragée par des amis, elle contacte un certain Wilfrid Lupano. La rencontre entre les deux auteurs est une réussite, puisque Lucy Mazel prétend que c'est Lupano qui lui a véritablement donné l'envie de dessiner les histoires des autres. De leur collaboration naît, en 2015, Les éléphants rouges, premier tome de la série "Communardes !", où son dessin fait sensation. En 2017, Lucy publie "Edelweiss" (Glénat, sur un scénario de Cédric Mayen), merveilleuse et dramatique histoire d'amour où la beauté des paysages de montagne le dispute à la sensibilité du propos. Dès ses premières productions, Lucy se révèle très attirée par la couleur directe, exercice de dessin sans filet où elle apprend en permanence de nouvelles techniques.

En 2020, Lucy Mazel publie le premier tome d' "Olive", sur un scénario de Véro Cazot, où son talent graphique explose une fois de plus, cette fois au service des aventures d'une adolescente partagée entre monde réel et univers onirique. "Olive" a été prépublié dans le Journal de Spirou, où elle a vite été plebiscitée par les lecteurs.

Avec ses personnages et ses couleurs directes identifiables entre mille, Lucy Mazel a su se tailler une jolie place dans le monde de la BD en à peine quelques albums. D'un esthétisme qui ne contrarie jamais sa tonicité, son dessin a servi avec un bonheur égal le travail d'auteurs aussi réputés que Wilfrid Lupano ("Les vieux fourneaux") ou Véro Cazot ("Betty Boob").

Sa série : Olive
Mazel (Lucy)
les dernières actualités
Vidéos
En direct de notre chaîne Youtube