Reynès © Chloe Vollmer-Lo

A propos

Mathieu Reynès naît en région parisienne en 1977, mais passe toute son enfance sur la côte basque. Après quelques années d'études scientifiques à Bordeaux, il s'oriente vers le dessin animé et l'animation 3D en intégrant le CNBDI d'Angoulême, d'abord en tant qu'étudiant puis comme formateur. Après quelques années, il décide de se consacrer essentiellement à la bande dessinée.

Son premier album, Banana Fight, sort aux Éditions Paquet en 2002 avec Frédéric Brrémaud au scénario. Le duo réalise ensuite les 2 tomes de la série « Sexy Gun » (Soleil) puis les 3 albums de « Lola Bogota » (Bamboo). S'ensuivent chez ce dernier éditeur plusieurs séries humoristiques, toutes co-scénarisées avec Brrémaud : Les Tennismen (dessin de Bertolucci), Les Informaticiens (dessin de Toulon), Toutou & Cie (dessin de Soffritt) et Les Maîtres Nageurs, que Mathieu dessine lui-même.

En 2007, Mathieu Reynès arrive chez Dupuis où il se lance dans l'aventure « Alter Ego », aux côtés de Denis Lapière et Pierre-Paul Renders. Dessinateur ou storyboarder (voire les deux à la fois) sur huit albums, Mathieu s'impose comme l'une des clés de voûte de cette série-concept à succès, dont les 11 tomes seront publiés entre 2011 et 2014 – un temps record !

Parallèlement, Mathieu Reynès signe le scénario du diptyque « La Mémoire de l'Eau », sur un dessin de Valérie Vernay. Ce polar jeunesse aux accents fantastiques – dans tous les sens du terme – révèle une nouvelle facette du talent de Mathieu et sera prépublié dans Le Journal Spirou. A la même époque Reynès surprend - à nouveau en compagnie de Lapière - avec les deux premiers tomes de la série d'anticipation « La peur géante » (chez Ankama dans la collection « Les univers de Stefan Wul »).

En 2016 paraît chez Dupuis le premier tome de la série « Harmony » dont Mathieu Reynès est à la fois scénariste et dessinateur. Avec son puzzle scénaristique intriguant et son dessin semi-réaliste percutant, « Harmony » et son héroïne aux pouvoirs télékinésiques emportent immédiatement les bédéphiles de tout âge. La série séduit tout autant les lecteurs du Journal Spirou, où elle est prépubliée. Comme sur « Alter Ego », le sens de la narration et la rapidité d'exécution de Mathieu Reynès font merveille...

En 2021 sortira le tome 1 de « Un loup pour l'homme », première partie d'une nouvelle série écrite pour Valérie Vernay, sa complice de « La mémoire de l'eau ».

Certains dessinateurs posent leur crayon comme certains réalisateurs leur caméra. Il en est ainsi de Mathieu Reynès, dont les cadrages travaillés au millimètre servent à merveille un dessin semi-réaliste aussi dynamique qu'élégant. Qu'il travaille en équipe – sur « Alter Ego », avec Lapière et dans « La mémoire de l'eau », avec Valérie Vernay – ou en solo - avec l'emballant thriller « Harmony » - Mathieu Reynès rappelle à chaque album qu'il fait partie des auteurs qui comptent dans le paysage de la BD contemporaine.