Savoia ©Chloé_Vollmer_Lo

A propos

Né à Reims le 30 septembre 1969, Sylvain Savoia est un dessinateur-graphiste-illustrateur résolument éclectique.

Après un rapide passage à l'Institut Saint-Luc à Bruxelles, il cofonde en 1993 le mythique Atelier 510 TTC avec quelques amis passionnés. Il publie en 1993 son premier album, Reflets perdus, sur un scénario de Jean-David Morvan (Éditions Zenda). Le même duo signe ensuite la série Nomad aux Éditions Glénat, premier « manga à la française », puis la série policière Al'Togo chez Dargaud en 2003. Sur ces trois univers, Savoia se révèle déjà capable de mues graphiques permanentes.

À partir de 2004, Sylvain Savoia adopte encore un nouveau style, plus orienté « jeunesse », afin de mettre en images les souvenirs d'enfance de la scénariste Marzena Sowa dans la série Marzi (Dupuis). Entre douceur et dureté, drame et humour, Savoia et Sowa dépeignent avec justesse et sensibilité la Pologne des années 80 et 90 à travers les yeux grands ouverts d'une petite fille particulièrement attachante. Plusieurs fois nommée à Angoulême, séduisant grand public et critiques, Marzi devient une série très populaire – y compris en Pologne – et récolte de nombreux prix, comme par exemple le prix Libération-Virgin en 2010, au titre du meilleur album de l'année. À ce jour, Marzi a été traduite dans plus d'une dizaine de langues.

En 2008, l'ancien officier de marine Max Gérout se lance sur les traces d'un groupe d'esclaves abandonnés par un équipage blanc sur l'île de Tromelin, à la fin du XVIIIe siècle. Gérout invite Sylvain Savoia à le rejoindre dans l'océan Indien, ce que ce dernier s'empresse d'accepter. De cette expérience de vie doublée d'un exceptionnel travail historique naît en 2015 Les Esclaves oubliés de Tromelin, publié chez « Aire Libre ». L'album, à la narration parfaitement maîtrisée, se partage entre un récit à travers les yeux d'une jeune esclave et le journal de bord de l'expédition de Savoia. Les Esclaves oubliés de Tromelin a reçu le prix de l'Académie de marine de Paris en 2016. L'ouvrage est réédité en 2019, à l'occasion d'une exposition au musée de l'Homme.

En 2017, Sylvain Savoia publie avec Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël Cartier-Bresson, Allemagne 1945, un album « Aire Libre » publié en collaboration avec Magnum Photos. Tout à la fois roman graphique et biographie, ce remarquable ouvrage raconte l'homme libre et profondément humaniste qu'était le célèbre photographe. Un ouvrage par lequel Savoia creuse le sillon entamé avec Marzi et Les Esclaves oubliés de Tromelin : celui d'une bande dessinée sensible au monde et à l'Histoire.

Depuis 2018, Sylvain Savoia est également le dessinateur des albums éducatifs Le Fil de l'Histoire raconté par Ariane et Nino (Dupuis), série explorant, sur les pas de deux enfants, de grands événements historiques ainsi que la vie de personnages incontournables. Savoia est accompagné au scénario par Fabrice Erre (Walter Appleduck), à la fois auteur de BD et professeur d'Histoire-Géographie. Ludique et instructive, la série Le Fil de l'Histoire raconté par Ariane et Nino fait aimer l'Histoire aux petits comme aux grands, qui lui assurent un joli succès de librairie. Près de 20 albums ont déjà été publiés, sur des thématiques de tous pays et toutes époques.

En 2022, Sylvain Savoia – qui a retrouvé pour l'occasion Marzena Sowa – publiera chez « Aire Libre » une adaptation de Petit Pays de Gaël Faye. Dans ce roman largement inspiré de sa vie, le célèbre compositeur-interprète racontait l'histoire d'un petit garçon témoin de la guerre civile au Burundi et du génocide des Tutsis au Rwanda au début des années 1990.

Parallèlement à la réalisation de ses albums de bande dessinée, Sylvain Savoia œuvre fréquemment dans la publicité, l'illustration d'affiches, la communication et les livrets de formation professionnelle.

Sylvain Savoia a reçu en 2020 le grade de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.