Torregrossa

A propos

Rémi Torregrossa est né en 1987 à Antibes. Après des études d'arts appliqués à Marseille, il rencontre Didier Tarquin qui lui fait intégrer le mythique Gottferdom Studio. Rémi y fait la connaissance de nombreux auteurs et y réalise plusieurs illustrations ainsi que sa première bande dessinée, Pour un an, je serai la mort, histoire courte scénarisée par Audrey Alwett et publiée dans Lanfeust Mag en 2008. Il publie dans ce même journal Des Trous dans le shérif, assurant cette fois dessin et scénario. En 2010, Rémi Torregrossa entame une nouvelle collaboration avec Audrey Alwett, cette fois pour les 4 tomes de la féerique série Triskell, aux Éditions Soleil. Ce coup d'essai impose Torregrossa comme un auteur à suivre, tant sont notables la nervosité et l'esthétisme de son trait aux accents réalistes.

Après un passage sur quelques collectifs (Les Filles de Soleil n° 16 (2011) et Les Dragons (Soleil, 2011), on retrouve Rémi Torregrossa au catalogue des Éditions Jungle pour Une Vie d'enfoiré !, biographie de Coluche écrite par François Dimberton. En 2016-2017, il investit encore un nouveau champ graphique avec Ligue 1 managers, série scénarisée par Jean-Christophe Derrien, où cohabitent véritable championnat hexagonal et ligue de foot imaginée par de jeunes passionnés. En 2021, toujours en collaboration avec Derrien, Rémi Torregrossa publie aux Éditions Soleil le très remarqué 1984, fidèle adaptation du prophétique roman de George Orwell. Toujours extrêmement précis, son trait, cette fois décliné en noir et blanc, y fait merveille.

En 2021, Rémi Torregrossa renoue avec le football pour la série F.C. Brugge, dans la collection Sport de Dupuis, avec François Maingoval (Ada Enigma) au scénario. L'occasion pour Torregrossa d'illustrer une très belle histoire initiatique, où le célèbre ancien joueur belge Pascal Plovie va prendre sous son aile un jeune prodige rebelle…

Rémi Torregrossa a également illustré, en 2019, le tarot Le Petit Villeneuve, publié aux Éditions Guy Trédaniel, avec le tarologue François Villeneuve.