Ils sont trois enfants naïfs comme on peut l'être à leur jeune âge. Trois gamins débordant d'imagination qui ont visiblement beaucoup mieux à faire que d'aller à l'école. Trois amis qui commettent des bêtises apocalyptiques. Ils ont trouvé un nom pour leur club des trois : les cavaliers de l'apocadispe.

Dès 2008, le Journal SPIROU accueille cette petite bande de trublions plus vrais que nature, animés par Libon. De courts récits à l'humour inclassable, débridé, extrême, que l'on retrouve avec jubilation en album !