Stuf

Dessin

Né le 19 janvier 1959 à Bruxelles, Stéphane De Becker, alias Stuf, alias encore Staif, se lie d'amitié avec Tome et Janry à l'école des Arts de Woluwé-Saint-Lambert où enseigne Guy Brasseur, dessinateur de "Scampi" dans TINTIN, enseigne son art.

Le trio se forme dans la bonne humeur en imaginant les aventures de "Pétard Guy" (qui n'est autre que leur professeur !), un western quelque peu coquin où chacun des trois met la main à la pâte pour caricaturer les seconds rôles de la saga : Dynamite Stef (De Becker), Cactus Phil (Tome) et Coyote Janry.

Les amateurs de précision seront ravis d'apprendre que, dans cette quasi prédiluvienne tentative d'apprentissage du travail en commun, Janry se réserva la belle Géraldine Lulu, l'indien Dynamite Stef ? il avait déjà les cheveux jusqu'aux épaules ! ? et tout l'encrage. Tome animait Coyote Janry et Pétard Guy. De Becker se chargea de Cactus Phil, des personnages secondaires et du crayonné des décors.

En 1979, le ministère belge de la Culture organise un concours réservé aux jeunes auteurs de BD. Devenu étudiant à Saint-Luc, Stéphane De Becker y participe, seul, et remporte un prix. Les planches de "Pétard Guy" sont également soumises au jury de cette initiative et assurent un second prix au trio !

L'artiste va connaître une période réaliste et fanzineuse, influencée par ses études à Saint-Luc, mais la bonne humeur finit par l'emporter et il rejoint l'atelier Tome et Janry où, à partir de l'épisode "Le réveil du Z" en 1985, il assure les couleurs de "Spirou et Fantasio", puis du "Petit Spirou" et de "Soda".

L'envie de dessiner le reprend toutefois et il crée avec Janry pour scénariste la page d'animation des "Jeux d'enfer" en 1988. La volonté lui prend brusquement de dessiner plus de petits personnages que des labyrinthes ou des grilles de mots croisés. Leur production commune évoluera graduellement vers la série de gags de "Passe-moi l'Ciel". Elle n'en reste pas moins servie au compte-goutte, mais n'ont-ils pas l'éternité céleste devant eux?

C'est au bout de dix ans, pour saluer le millésime 2000, que leurs premiers albums seront distillés avec modération et sage lenteur pour ne pas épuiser trop vite la faible réserve accumulée par les auteurs. Le 22 juillet 2015, Stuf décède en France à l'âge de 56 ans.

Dernier album paru :

Passe-moi l'ciel, Tome 7

  • Votre panier :
    Panier vide.