Bernière © A. Pyvka

A propos

Vincent Bernière est né le 2 mai 1969, l'année du premier album des Stooges. Après une adolescence erratique et banlieusarde - qu'il racontera en 2007 dans le roman « Shoot Again » (Éd. Panama) - il suit pendant cinq ans les cours d'Histoire de l'université de Paris X Nanterre, dont il sortira sans obtenir de diplôme.

Dans les années 2000, Vincent Bernière œuvre comme grand reporter chez Technikart, magazine pour lequel il réalisera des enquêtes de terrain à Paris mais aussi en Inde ou en Afrique. Passionné de BD, il publie, en tant qu'éditeur au Seuil, les romans graphiques d'auteurs américains aussi essentiels que Seth, Adrian Tomine, Joe Matt ou Jason Luttes. Il participe également à l'émission Mauvais Genres (France Culture) et dirige les huit premiers numéros de la revue de bande dessinée Bang ! . Depuis 1999, il est journaliste pour le mensuel Beaux-Arts magazine, dont il dirige les hors-série BD.

En 2008 il devient éditeur pour les Éditions Delcourt, où il publie de grands noms de la bande dessinée érotique – Guido Crepax pour « Emmanuelle » ou encore Magnus pour « Les 110 pilules » – mais aussi de grandes signatures de la BD américaine – Chris Ware pour « Building Stories » ou Seth pour « Clyde Fans » (collection Outsider).

En 2010, Vincent Bernière revient au roman avec « Extraball » (éd. JBZ, 2010), où il décrit ses aventures sentimentales mouvementées. Il publie ensuite « Actuel, les belles histoires » (2011), « Sex Press, la Révolution sexuelle vue par la presse underground » (2012) et « Punk Press, l'histoire d'une révolution esthétique » (2013), tous trois aux Éditions de la Martinière et en compagnie de Mariel Primois.

Avec Le Château des ruisseaux et Les Stupéfiantes aventures de Viny K., paraissant tous deux en 2012 aux Éditions Dupuis, Vincent Bernière réalise sa première incursion dans le domaine du scénario de bande dessinée. Le premier titre, réalisé avec Fréderic Poincelet au dessin, propose une étonnante incursion dans un centre de traitement des addictions. En 2017, il relance les mythiques Cahiers de la bande dessinée. Un an plus tard, il fonde Revival, maison d'édition mêlant découverte de jeunes auteurs et valorisation de talents déjà confirmés.

Spécialiste reconnu du neuvième art, Vincent Bernière a publié de nombreux ouvrages de référence tels que « Les Grands Maîtres de la BD mondiale » (Beaux-Arts Éditions, 2019), « Les 7 vies d'Alejandro Jodorowsky » (Humanoïdes Associés, 2019) ou encore « La Bédéthèque idéale, 99 BD qu'il faut avoir lues au XXIe siècle » (Revival, 2018). Il est également commissaire d'expositions prestigieuses, par exemple pour Reiser ! (2003-2004 au Musée Pompidou) ou encore Picasso et la bande dessinée (mars-juillet 2020 au Musée Picasso de Paris).

Romancier, commissaire d'exposition et grand reporter, Vincent Bernière est également un spécialiste reconnu de la bande dessinée, auquel on doit la popularisation en France de nombreux auteurs américains tels que Seth, Joe Matt ou Jason Luttes. Il est également fondateur du label Revival et rédacteur-en-chef des mythiques Cahiers de la bande dessinée. Quand il ne valorise pas les bandes dessinées des autres, Vincent Bernière écrit les siennes, comme en témoignent « Le Château des ruisseaux » et « Les Stupéfiantes aventures de Viny K. », tous deux parus chez Dupuis.