Boisvert © E. Roberge

A propos

Jocelyn Boisvert est né le 10 avril 1974 dans la région de l'Estrie, au Québec.
Lecteur tardif, il est plus animé par le désir d'inventer des histoires que de se plonger dans celles des autres. Le roman Le dernier des raisins, du prolifique auteur québécois Raymond Plante, finit toutefois par lui donner le goût de la lecture tout en renforçant ses désirs d'écriture. À l'école primaire, un certain Marc Delafontaine (qui deviendra le Delaf des « Nombrils ») initie Jocelyn à la bande dessinée en lui faisant découvrir "Iznogoud", "Thorgal", "Monsieur Jean" ou encore "Lapinot". Stephen King et Jean Van Hamme auront ensuite une puissante influence sur son imaginaire. Au sortir de l'adolescence, le jeune Jocelyn se sent prêt à partir sur les traces de ses glorieux aînés !
Après un détour par le théâtre et des études en scénarisation cinématographique et en littérature, Jocelyn Boisvert se consacre à temps plein à l'écriture de romans pour adolescents. Il publie son premier roman jeunesse à 23 ans et n’a cessé d’écrire depuis, se constituant une biographie d'une cinquantaine de livres qui lui ont valu plusieurs distinctions, dont le Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton, décernée par le Conseil des arts du Canada. On peut citer parmi ses titres les plus réputés la série « Esprits de famille », très représentative de son goût pour l'étrange, l'aventure et l'humour. Passionné par le cinéma, Jocelyn rêve depuis toujours d'écrire des scénarios de films. Avait-il seulement imaginé que ses romans seraient un jour adaptés sur grand écran ? Ils le seront d’abord en cases et en bulles grâce à « Mort et déterré », adaptation libre de l'un de ses romans, mise en image par Pascal Colpron. Cette jubilatoire histoire d’un ado-zombie enquêtant sur son propre trépas paraît d'abord dans Le journal Spirou en 2019 – où elles est plébiscitée par les lecteurs - avant d'être publié la même année en album aux Éditions Dupuis.
Jocelyn Boisvert réside actuellement aux Îles-de-la-Madeleine, archipel québécois situé au cœur du golfe du Saint-Laurent. Il a trouvé avec la BD un médium parfait, faisant le pont entre l'écriture de roman et celle, plus visuelle, du cinéma. Mais cela ne l'empêche pas de travailler sur des tas de nouveaux romans jeunesse !
Ami d’enfance de Delaf (« Les Nombrils »), le québécois Jocelyn Boisvert s’est d’abord construit une formidable carrière de romancier jeunesse avant d'arriver dans le petit monde de la bande dessinée. Il y a publié, dans Le journal Spirou et aux Éditions Dupuis, la réjouissante série « Mort et déterré », où Pascal Colpron met en images les aventures d’un ado-zombie enquêtant sur son propre décès ! Maître du rythme de la narration, tout autant attiré l’étrange que par l’humour, Jocelyn devrait nous réserver encore bien des surprises !