Brahy -

À propos

Il est de ceux dont les bios peuvent débuter par " Déjà tout petit...", ce qui est au monde de la b.d. ce que " il était une fois..." est aux contes pour enfants. Cette histoire-ci commence à Istres, où Luc Brahy est né en 1964.

Le dessin l'a toujours passionné : la publicité et le dessin de presse lui permettent d'être publié - un encouragement salutaire pour les artistes du crayon. Il n'a pas trente ans quand un éditeur (Vent d'Ouest) publie son premier album : " Zoltan ", sur un scénario de Frank Giroud (1993).

Il mettra sept ans avant de voir concrétisé un projet plus personnel, " Ynfinis ", en deux tomes (" Mayrim " et " Duel ", aux éditions Clair de Lune), qu'il signe seul, mais sous le pseudonyme de Dust. On y voit une évolution vers un style de plus en plus personnel, se réclamant à la fois du réalisme classique et d'une modernité avant tout efficace.

Une rencontre va décider de son avenir : avec Eric Corbeyran (" Le Cadet des Soupetard " et " Lie de Vin " chez Dargaud) va naître une solide amitié. Plusieurs projets sont mis en chantier. Le premier paraît en 2003, " Imago Mundi ", pour lequel un autre ami, Achille Braquelaire, apporte la caution scientifique.