Toledano - © Toledano

À propos

Né à Talavera de la Reina en 1980, Marcial Toledano est titulaire d'une licence dans le domaine des beaux-arts, qu'il a obtenue à l'université Complutense de Madrid. C'est à ce moment-là qu'il fait la connaissance de José Robledo en 2001. 

Cette même année, les deux amis sont sélectionnés pour le concours national d'illustration et de bande dessinée Injuve. Ils y participent également l'année suivante, ce qui leur permet d'éditer dans l'album collectif « Tapa roja » (Sinsentido, 2003). 
Toujours ensemble, Toledano et Robledo développent également une activité de préproduction et de production de dessins animés. En 2005 et 2006, ils participent à plusieurs expositions de dessins et de carnets de voyage, organisées par l'Espace Sinsentido, Pantha Rei et Estampa. 

En 2006, l'éditeur Diábolo propose une compilation des histoires courtes qu'ils ont publiées dans divers supports depuis 2001, avec une préface de Jose Luis Munuera : « Monotocadaver ».  

En 2007, ils commencent leur première série franco-belge, la trilogie « Ken Games » (Dargaud). 

En 2012, ils participent au projet collectif « WW 2.2 » (Dargaud), dont ils réalisent le tome 2, « Opération Felix ». Toledano participe ensuite à un « Orbital hors-série » (Dupuis).

En 2014, toujours chez Dargaud, les deux auteurs signent « Louviers », préquelle en un seul volume de « Ken Games ».

Par ailleurs, avec son acolyte de toujours, Toledano s'apprête à sortir, en 2015, le premier des trois tomes d'une nouvelle série, une plongée dans les arcanes du tatouage chez les yakuzas : « Tebori ». Ce titre publié chez Dargaud est adapté en format poche courant 2022 par ce même éditeur.

En 2018, Toledano participe au collectif d'histoires courtes du Marsupilami (Dupuis) et en 2020, il commence la série « Les dominants » (Glénat).

Toledano et Robledo travaillent également comme dessinateurs graphistes et illustrateurs pour de grandes entreprises, le conseil municipal de Madrid et bien d'autres.

En 2022, ils illustrent ensemble « CityZen » (Dupuis) sur un scénario de Jain, Léa Galice et Damien Perez.