+1
FR NL EN

Votre panier
Total0,00€
Hors frais de livraison
Commander
L'envoi des commandes reprend partiellement.
Un temps de livraison supplémentaire est toutefois à prévoir.
Pour toute question, contactez l'équipe du 9ème Store par mail : info@9e-store.fr
Yslaire
Yslaire
Dessin et scénario

Bernard YSLAIRE naît en 1957 à Bruxelles.

Auteur-illustrateur de Bande Dessinée et artiste numérique de la première heure, Bernard Yslaire se réinvente à chaque projet, jusqu'à changer de style et de signature (Hislaire, iSlaire, Sylaire...) Au travers de ses métamorphoses, une oeuvre se dessine: celle d'un dessinateur sensible et féministe, passionné de narration graphique, créateur d univers au romantisme noir.

Il débute dans Spirou à 16 ans, et lance en 1978 "Bidouille et Violette", première histoire d'amour "mélancomique" de la BD Franco-belge. En 1985, associé à Balac pour le premier titre, il entame la saga-culte romantique de "Sambre", saluée par la critique et le public comme l'une des oeuvres majeures des années 1980. Huit tomes en trente ans confirmeront le succès, avant l'apothéose en cours de finition. Sur ce temps, il écrit et met en scène trois cycles dérivés de "La Guerre des Sambre", dont il confie le dessin à Jean Bastide et Vincent Mezil, et Marc-Antoine Boidin.

Parallèlement dans les années 80, il co-fonde le théâtre d'avant-garde Idéal Standard, publie des dessins de presse dans la Libre Belgique, assure la communication graphique du Théâtre impopulaire et du Rideau de Bruxelles. Il collabore notamment avec les metteurs en scène Jaco van Dormael et Didier Roten pour le cinéma, Jacques Neefs et Alain Populaire pour le théâtre, l'architecte Francis Metzger pour des scénographies publiques.

De 1997 à 2000, il produit et réalise l'un des premiers Web-Feuilleton sur Internet ouvertement expérimental, avec l'aide de Laurence Erlich, psychanalyste. "Mémoires du XXe ciel" oppose le regard muet d'un ange photographe et les souvenirs d'une vielle psychanalyste sur l'Histoire du dernier siècle. Le récit est adapté en bande dessinée sous le titre de "XXeciel.com", avec deux fins alternatives. "Le Ciel au-dessus de Bruxelles" (2006-2007) confirmera les interrogations de l'Auteur sur l'Histoire et sa médiatisation, son dialogue plastique avec la photographie et le toutnumérique.

En 2009, il s'associe à l'écrivain Jean-Claude Carrière pour "Le ciel au-dessus du Louvre". évocation d'un tableau inachevé du peintre David, commandé par Robespierre au temps de la Révolution française, et questionnant sa représentation. Dans le prolongement du livre, intégralement dessiné sur palette numérique, Yslaire expose au Musée du Louvre des "tableaux vidéo-graphiques", ou ses esquisses s'auto-dessinent sur écrans, en temps réel. La scénographie fait le tour du Monde, accompagnant une exposition collective.

En 2012, avec Laurence Erlich, il crée et dirige "Úropa", magazine pionnier du numérique, sous forme d'applis pour iPad et iPhone. Récit mosaïque de politique-fiction sur l'Europe de 2032, composé d'articles, de photos, vidéos et bande dessinée, le projet interroge notre futur, dans un mélange d'imaginaire et de réel, caricaturant notre présent.

L'oeuvre publiée d'Yslaire s'est déjà vendue à plus d'un million et demi d'exemplaires, traduite en plus de dix langues, dont le coréen. Elle a été couronnée d'une quinzaine de prix internationaux et fait l'objet de multiples expositions, dans diverses galeries et musées nationaux, dont Paris, Bruxelles, Tokyo, Prague, Séoul, Taiwan, Barcelone, Lausanne... En 2009, le Ministère Français de la Culture l'a nommé chevalier des Arts et des lettres, et en 2015, élevé au grade d'Officier. Depuis 2017, il est président de l'Académie Victor-Rossel de bande dessinée.

Yslaire
les dernières actualités